Mô-Plan

Sur cette page, vous pouvez consulter absolument tous les éléments de ce blog resplendissant.
S’y affichent : en premier lieu l’ensemble des pages et sous-pages, dans l’ordre dans lequel elles sont alignées en haut de la page d’accueil ; en second lieu, la liste des catégories dans lesquelles les articles sont publiés ; enfin, l’ensemble des articles, classés dans chaque catégorie du plus récent au plus ancien.
Si vous me demandez l’intérêt d’une telle page, je vous confirme qu’il n’y en a pas.
Mais c’est joli.
Et un jour j’espère la consulter en étant sidéré par son volume -ce qui signifiera que j’aurai enfin réussi à  publier aussi souvent que je le voudrais actuellement…

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
- Enfin, n'oubliez pas de cocher la case qui certifie que vous êtes humain, les machines à spam ne savent toujours pas le faire, ces imbéciles.
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.