D’habitude, je n’aime pas le violet…

Mais là , si.

Deux billets de 500..
Deux billets de 500..

Voilà , ce n’était rien, je voulais juste vous les soumettre, réalisant que tous les métiers ne permettent pas forcément d’en avoir un sous les yeux de temps en temps (attention, je vous vois venir, ils sont parfaitement « propres », la personne qui les a oubliés déposés là  n’ayant, suite à  une série d’injustices, aucun compte en banque, simplement… Et il va de soi que cet encaissement a immédiatement été comptabilisé en caisse -je salue à  cette occasion tous mes amis du fisc, qui ne me connaissent pas, en leur confirmant que je ne fais pas de black, jamais… D’ailleurs, comme dirait un mien ami, avocat : « Ma compta est nickel, on dirait une vraie ! »
Pour être tout à  fait complet, je vous confirme qu’ils n’émettent aucune odeur particulière, et qu’ils se présentent ici sous leur forme la plus pure : froissés, ayant été pliés, un peu difficiles à  lisser sur un plan plat.
La rentrée s’améliore, les affaires reprennent..!

14 Commentaires

  1. Cher Bentux, j'adore l'expression "je travaille un peu en Suisse", qui je trouve fait rêver... Et qu'emploient aussi parfois certains de mes clients... Bref...
    J'espère pouvoir un jour la reprendre à  mon compte, dès notamment que ce blog rhabillé (de banque, évidemment) aura la renommée mondiale qu'il mérite...
  2. Hello, Pour ma part je travail un peu en suisse et quand ils me payent en billet violet ça fait vraiment plaisir mais par contre ca brule un peu les doigts alors maintenant je file à  la banque si non hop hop magie y a plus rien.
  3. C'est le problème d'un plugin installé hier, qui manifestement n'est pas rétroactif (je ne vois pas comment il le serait...). Pas grave, je vais cliquer moi-même toute la nuit, c'est anonyme et ça fera largement le compte, cas de le dire..!). Je refais entièrement l'apparence du blog, justement (c'est toujours lorsqu'il y a beaucoup de boulot que ça me prend..!), je tâcherai d'allèger, avec mes connaissances maigrichonnes, et celles de Jessy, qui m'aide énormément -gratos, lui !! J'ai cru voir une nouvelle url passer : je vais aller te regarder ça de près... @ Vincent et Marie-Aude : j'adore ces pays, que je ne connais pas, comme ça, instinctivement...
  4. « Article lu 7 fois » et déjà  9 commentaires, c'est louche ! Sinon, faut que tu fasses quelque chose pour améliorer le chargement de ta page, la feuille de style arrive trop tard, ton image fait un poids démesuré (447 Ko) par rapport à  sa taille d'affichage. Bon, je prends 1000 €la journée ;-) Les affaires reprennent...
  5. @ Mâître Mô Oui, deux... Pour ma part, j'eus préféré une photographie de la malette couvercle ouvert ! Trêve de plaisanterie... Dans la zone Euro, le pays qui utilise le plus de coupures de 500 euros est le Luxembourg, allez donc savoir pourquoi ! Hélas, un billet de cette valeur est difficile à  "casser" (comme disait feue ma grand'mère) : son détenteur est souvent soupçonné d'escroquerie, par des commerçants jaloux. Le correcteur d'orthographe activé en français par défaut est un luxe inouï : de plus, il fonctionne... à  peu près (pour lui, "malette" possède deux "l" et "correcteur" peut comporter trois "r" sans qu'il le voie), mais ni toi ni moi n'y pouvons rien.
  6. @ Vasseur : sans compter déplacement et frais de bouche... Pour lesquels j'aurais eu besoin d'un financement..! @ Dric : je ne mens jamais (sauf lorsque je ne peux pas faire autrement), et Photoshop et moi sommes en froid... C'est tout le contraire : je n'en ai mis que deux, histoire de ne pas trop en faire...
  7. Déjà  voir un billet de 500 c'est rare, mais en voir deux c'est carrément dingue.     A tel point que je soupçonne Maître Mô de fraude photoshopique dans le but de nous en mettre plein la vue.
  8. @Gzyg : ces "vocations"-là  doivent impérativement se souvenir que ce n'est pas tous les jours..! Et qu'il n'y a qu'à  St-Trop' qu'on écoule facilement ce type de monnaie : essayer, ailleurs, de payer avec un billet de ce genre, revient à  se voir opposer des refus un peu partout, et de toute façon à  être regardé comme un escroc de haut vol..! C'est ça qui est bon..! @ Vincent : je m'attendais à  ce que quelqu'un me fasse cette remarque, et ne suis pas étonné que ce soit toi ! Mais les interdictions relatives à  la reproduction des billets sont plus précises que ça (heureusement pour la Banque de France, d'ailleurs, cousine germaine de notre mère à  tous la Loi, qui ne se prive pas elle-même, ici, lire la page 9 de cette note au demeurant passionnante pour les strictes règles applicables), et je crois que j'échapperai à  la prison cette fois encore (en n'ayant reproduit qu'une face des coupures litigieuses, dans un format réduit, et de façon tronquée puisque lesdits billets sont froissés...) ! Maître Mô, toujours au sommet du pointillisme judiciaire, sous des dehors rigolos histoire de tromper l'ennemi ! 

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Pour ceux dont les yeux auraient trop de mal avec le formulaire de base, cliquez sur l'icône qui affichera votre commentaire en plein écran, avec une lisibilité nettement plus importante.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.

Commenter

(Nom ou pseudo et adresse mail nécessaires, merci. Votre adresse ne sera pas publiée.)

Cliquez pour utiliser les smileys :

Vous notifier les futurs commentaires de cet article par email ? Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.