Tribute to mon Confrère Collard !

N’allez pas, mais alors pas un instant, vous méprendre : il est absolument hors de question qu’un avocat pénaliste de renommée nationale (moi) rende un quelconque hommage à  un autre avocat pénaliste, fut-il un peu connu lui aussi (Gilbert Collard).

Mais je me creusais justement sur la manière la plus rigolotte de faire à  mes aimés lecteurs un petit cadeau de Noël ou de Nouvelle Année un peu digne, un peu en rapport avec mon beau sapin métier…

Et là , je crois qu’on m’a fourni du lourd, du très lourd !

C’est une fois de plus ma Taupe Internaute Vénérée, j’ai nommé mon ami Rasbaille (Très Joyeuse Année à  lui, sa femme, et ses deux petiots !), qui m’a adressé la chose, en m’avertissant que j’allais avoir du mal à  le croire…

Doux euphémisme..!

Alors voilà , j’apprenais du même coup, je vous indique ceci pour le contexte, que mon éminent confrère Gilbert Collard (nous avons été adversaires dans une dizaine de dossiers, mais je doute qu’il le sache, ne m’ayant jamais vu…), outre une omniprésence télévisuelle bien connue, brigue ou briguait ou a brigué à  un moment donné, je ne sais pas, de hautes fonctions politiques dans une ville de France.

Laquelle souffre malheureusement selon lui d’une mauvaise image, puisqu’il s’agit de Vichy, qu’effectivement l’inconscient collectif relie peut-être encore à  la Dernière Guerre, c’est bien triste, mais ça n’est pas le propos ici.

Le propos, c’est la solution qu’il a trouvée pour changer tout cela et faire campagne.

Ça se passe ci-dessous, c’est incroyable, c’est beau, c’est fort, je ne veux rien dire d’autre, je veux vous laisser savourer la chose pleinement, en vous confirmant que j’en ai les larmes aux yeux de mon côté -pas exactement sans doute par submersion d’émotion, mais enfin : un fou-rire, c’est toujours mieux que la Collaboration, comme sentiment !1

Mille grâces et remerciements à  Bziaou, qui détenait cette œuvre en fichier MP3, l’auteur l’ayant supprimée (malencontreusement) de partout ailleurs…

La voici donc à  nouveau pour nos oreilles esbaudies :

Montez le son à  donf, ça bastonne !

Avec des moments d’écriture littéralement extatique, et notamment le déjà  célèbre j’espère :

« Où sont les charolais

Et la thermalité ? »

Je vous le demande, effectivement.

Je vous recommande tout spécialement la fin, vraiment, vers les trois minutes d’écoute, une sorte d’apothéose !2

Et, pour vous répondre immédiatement sur ce point : oui, oui, c’est bien lui qui chante la majorité de cet autre Hymne à  la Joie (pour qui l’entend, s’entend !)

Joyeux Noël et très bonne Année 2009 à  tous !!

  1. Et j’ai des larmes, à  l’instant, des vraies, je le jure ! []
  2. En vous recommandant bien sur de relire le serment des avocats qui défile sans cesse en bas de ce blog, où il est entre autres un peu question de dignité -attention, ne me faites pas dire ce que je ne dis pas, hein, c’est juste une idée qui m’est venue comme ça en passant en écoutant cette chanson intemporelle… []

116 Commentaires

  1. Mébaël
    Cher Maître, Un Nième Mô de chaleureux remerciements pour votre blog et c'est petite perle, je me permet de poster ici un lien vers le sacrosaint IOUTUBEU et vers une chanson du groupe "La rue Kétanou", qui me semblent être un vibrant hommage à  votre personne...On ne compte plus bien sûr les torrents de chant -grégorien et autre- à  la gloire de Marie... Au plaisir de vous lire (jamais je n'aurais cru écrire cela à  un avocat... :mrgreen: )
  2. vichyssois hilare
    après la grosse déception de sa non sélection pour l'Eurovision avec "aimer une ville", notre GRAND MAITRE semble s'intéresser au cirque, puisque cette semaine, il prend la défense de KENYA, l'éléphante retirée à  ZAVATA fils ( tous les détails sur son blog) songe-t-il à  une nouvelle carrière ? le verrons nous en monsieur LOYAL, en clown triste ? ou en équilibriste ? à  suivre
  3. vichyssois hilare
    A Vichy, les politiques chantent, mais à  Vichy la politique c'est aussi une affaire de "robe" notre "grand avocat" bien sur,mais notre maire, le FRENCH DOCTOR Malhuret a prêté serment le 21 janvier, donc deux robes , sans oublier Me Gloria Spiega pilier de l'équipe d'opposition et bien connue des avocats futurs retraités;
  4. duralex
    Bonjour, un mot pour signaler que notre ami Gilbert a eu les honneurs (parmi tant d'autres) de la rubrique de "la chanson On" chez Philippe Meyer sur France Inter dans son émission "La prochaine fois je vous le chanterai" du samedi 31 janvier. Mieux encore, cette plate forme politique a fait l'objet d'une contestation tout aussi chantée et réjouissante de la part de la liste adverse, que l'on peut également entendre. l'émission est téléchargeable en podcast http://www.radiofrance.fr/franceinter/pod/index.php#p
    1. Merci Duralex, on va aller savourer ça... Philippe Meyer est un grand Monsieur, un des rares survivants d'un humour d'il y a quinze ou vingt ans, qui compte malheureusement ses morts... ça ne pouvait pas lui échapper !
  5. Inouï ! ! ! Et il y a des gens qui votent pour vous après cela ? J'en ris encore, et aux larmes, en pensant à  la définition des c... (sauf le respect dû à  la robe) dans les Tontons flingueurs : ils osent tout, c'est même à  cela qu'on les reconnait.
    1. C'est drôle comme ce chant sublime a fait penser à  cette fameuse citation, deux autres déjà  avant vous ci-dessus : il doit y avoir une raison subliminale..! :mrgreen: Le côté un petit peu suranné, peut-être... :D
  6. tinotino
    Je ne sais pas si vous avez regardé France 2 hier soir l'émission "Ténors du barreau" mais vers la fin de l'émission, G. COLLARD pousse la chansonnette accompagné d'un pianiste. C'était comment dire, euhhhh, indescriptible.. :)
  7. vichyssois hilare
    bonjour à  lire , la réponse du GRAND MAITRE à  philippe BILGER sur son blog VENIVIDIVICHY.COM et comme demandé , n'oubliez SURTOUT PAS de le regarder ce soir sur france2
    1. Shhhht ! J'échappe à  la vindicte de mon confrère, qui ne s'adresse qu'au magistrat : n'allons pas réveiller d'inutiles ardeurs... Ici, c'est un des avantages, tout le monde s'en cogne, on peut dire ce qu'on veut ! La télé ce soir je ne peux pas j'ai Arts Martiaux, mais c'est dommage, il y avait Eric, aussi..!
  8. vichyssois hilare
    maître MO vous oubliez me semble-t-il un important client de votre collègue : le chien SAUCISSE candidat malheureux : à  la mairie de Marseille en 2001, puis à  la mairie du 6eme à  PARIS en 2008.... (voir les sites de la saucisse avec photo du maître) ; pour le CD ; dont un exemplaire sera en vente su ebay les jours prochains, les choeurs sont des co-listiers ( eh, c'est gratos..) j'ai découvert votre blog depuis celui de philippe BILGER ce jour, continuez et bonne année 2009 hilarant également: le "GRAND AVOCAT" en président départemental des Radicaux Valoisiens,Jean-Lois BORLOO ne méritait pas cela !!!!!
    1. C'est vrai, j'avais entendu parler du chien Saucisse, effectivement, laissé ici injustement de côté... C'est qu'il y en a, es candidats intéressants à  ces très hautes et très respectables fonctions !! Merci de ce rappel salutaire !!! (Et merci à  Pollicarpe, s'il passe par ici, de sa gentille citation chez Monsieur l'Avocat Général !)
  9. Salut Maître Mô, Votre site est depuis peu dans mon Netvibes préféré qui me tient lieu de page de démarrage, mais avec toutes ces libations de nouvel an (j'en profite pour t'adresser mes meilleurs voeux) cet article datant d'une semaine m'était passé sous la truffe. Je m'en rends compte à  l'instant et suivant le conseil prodigué par le rédacteur de ce blog, je coupe mon lecteur audio pour écouter l'ôôôôde lyyyyrique du sieur Collard à  cette ville balnéaire et...(comment dire? ) Passer de "Welcome to the jungle" à  ça sans transition... Ca fait mal, très mal.... Même mon chien né en pleine montagne (c'est vous dire s'il en a vu d'autres) m'a regardé avec un air de dire "c'est dur à  voir un humain qui vieillit", alors j'ai poussé le vice jusqu'au bout à  savoir dans le cas présent écouter "La Bête" jusqu'à  la fin et là  c'est ma pitchoune de 7 mois qui s'est mise à  hurler pire que si ces 32 dents sortaient d'un coup, pire que quand elle a découvert la B.O des choristes. Ayant atteint les limites acceptables de la cruauté, je me suis résigné à  couper le son et vous demanderais dans le cas (j'espère improbable) ou vous envisageriez de réitérer pareille expérience artistico-légale de bien vouloir mettre un avertissement clair à  vos lecteurs (et lectrices), je sais pas moi prévoyez un "port du casque obligatoire" :x Cordialement quand même :P
    1. Je vous présente toutes mes excuses, Wolforg, vous avez totalement raison... J'ai moi-même une puce d'un mois et demi qui depuis l'audition de la Chose refuse de s'alimenter, et un petit de seize mois qui a trouvé une vengeance beaucoup plus raffinée : il gazouille en boucle "Ehéhhhhhh U Hiiiilllle", à  tous moments, sans crier gare... Je m'empresse d'ajouter un code de protection parentale à  ce blog !!! :mrgreen:
      1. Z'êtes bien urbain cher Maître Mô (en plus d'être insomniaque) :cool: D'ailleurs afin de ne pas être responsable d'une surcharge trop importante de labeur, voici ma modeste contribution à  la mise aux normes de ce blog : Explicit Content Voilà , dorénavant ce blog pourra se vanter de participer au grand effort mondial de formatage du net :P
          1. tinotino
            - Commentaire n° 41.1.1.1.1
            A voir ce dessin représentant le fameux barde Assurancetourix, je n'ai pu m'empêcher de penser à  votre Confrère G.Collard qui lui aussi est un grand, que dis-je, un merveilleux chanteur lyrique, tout aussi incompris de tous. Désolée pour l'analogie mais je n'ai pu m'en empêcher, vous auriez pu illustrer votre billet de cette manière :mrgreen:

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Pour ceux dont les yeux auraient trop de mal avec le formulaire de base, cliquez sur l'icône qui affichera votre commentaire en plein écran, avec une lisibilité nettement plus importante.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.

Commenter

(Nom ou pseudo et adresse mail nécessaires, merci. Votre adresse ne sera pas publiée.)

Cliquez pour utiliser les smileys :

Vous notifier les futurs commentaires de cet article par email ? Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.