Injugeable.

« PUTAIN MAIS C’EST PAS VRAI, PAS ENCORE UNE FOIS ! » Je vois ma (nouvelle) greffière sursauter et je comprends qu’elle croit que je lui reproche quelque chose, puisqu’elle vient de me déposer la pile de nouvelles requêtes en assistance éducative qui m’attendait à mon retour de vacances. Elle se détend rapidement en me voyant me ruer dans le bureau de Marina, ma binôme juge des enfants, la collègue qui par définition connaît autant mes dossiers que moi les siens – c’est-à-dire suffisamment pour se remplacer l’une l’autre sans trop de difficultés et se consulter efficacement en cas de besoin. « Non…