Pause web du mardi.

N’allez surtout pas croire que désormais, chaque fois que je ponds un truc un peu sérieux, il y en aura un à  côté d’un peu léger : ce sont seulement les hasards de l’actualité qui font ça…
Deux, en l’occurrence.
D’abord, mon ami Rasbaille1 vient de m’adresser cette chose, que je vous livre sans commentaires, lui me l’ayant envoyée par mail avec la seule mention : « Pour nos femmes » -j’en ai déduit qu’il fallait y voir une allusion aux minuscules remarques extrêmement rares2 concernant notre appétence à  tous deux pour tout ce qui est gadgets, blogs, objets inutiles mais design, et web en général :

Voilà , c'est pourtant simple...

D’après ce qu’il m’a expliqué, car il m’a maintes fois déjà  parlé de ce blog assez génial pour l’amateur de BD et, heu… De BD, que je suis, l’auteur, Navo, a qui je pique l’image et dont je place le lien ici comme ça, sans le lui demander, parce que moi aussi, je peux être totalement dingue, prétend ne pas savoir dessiner, mais avoir envie de faire de la BD, et donc livre progressivement son œuvre sous la forme de strips ne contenant que des bulles : je dis bravo, je dis merci.
Rien que pour avoir intitulé un blog « La bande pas dessinée », et sous-tiré icelui « Plus qu’un concept, un pas concept », je lui redis merci.
Enfin, « pour nos femmes », effectivement, je lui dis encore… Heu, tu crois ?

Et alors, deuxième évènement de cette pluvieuse journée, voilà  que je reçois un mail privé me demandant carrément en substance de faire de la pub non seulement pour un nouveau blog juridique, mais encore pour un blog notarial -autant vous dire que ça partait mal, les notaires et moi n’ayant qu’un unique point commun : l’amour de l’argent, ce qui limite un peu les conversations, en principe…
Mais je lui fais finalement la pub sollicitée quand-même, pour deux raisons :
– il me l’est demandé via un concours sur le site en question, où les meilleurs peuvent gagner un code civil édition 2010, ce que je trouve rigolo : moi, j’ai déjà  le mien, et qui voudrait d’un code civil édition 2010, je vous le demande ? Mais j’ai quand-même pensé à  vous, en supposant que vous aviez peut-être un meuble branlant à  caler, ou des soucis d’argent3,ou rien à  lire aux toilettes ces temps-ci : vous pouvez donc participer, il vous suffit de citer votre article préféré dudit code, et d’expliquer pourquoi… Et je vous souhaite bien du plaisir, c’est aussi joyeux qu’une arrestation à  la barre…
– surtout, ledit site s’appelle, et là  je ne pouvais plus dire non, Cravate de Notaire ! Tout en ayant un contenu apparemment très sérieux, ce qui a redoublé ma joie4
Voilà , c’est donc au final avec, heu, plaisir, que je vous communique ce lien -rien que le titre, c’est obligatoirement quelqu’un de bien qui l’a fait, genre qui a loupé le Grand Oral de l’examen d’entrée chez les avocats, et s’est rabattu sur ce qui restait…
J’essaierai de participer au concours, qui mérite réflexion, et vous recommande plus sérieusement la lecture intégral du code civil, c’est vite fait, pas plus de deux à  trois semaines en continu : il s’agit de l’ensemble de vos droits et devoirs d’êtres humains civilisés, en substance…
Je retourne aux miens.

  1. Mon Vieux, il faut que tu bosses, ça va finir par se voir… []
  2. Oui, tout à  fait, cette phrase s’appelle « un doux euphémisme », c’est une figure de style, il faut lire en réalité « engueulades incessantes », mais j’ai du respect pour nos femmes… []
  3. C’est que ça vaut quand-même 38 €dans le commerce, cette petite chose rouge… []
  4. Si quelqu’un ne comprend pas où se situe l’humour de ce titre, je compte sur mes habitués pour expliquer, moi j’ai piscine ! []

52 Commentaires

            1. tinotino
              Vous connaissez un peu l'histoire PiTRe, surtout romaine.. Il faut détruire Carthage, ça vous dit quelque chose ? En latin : "Carthago delenda est" Autrement dit, le blog de Prof : il a mourru LOL (expression volontairement fausse grammaticalement je précise) :mrgreen:
              1. euh ... hum .... enfin, oui, je connais l'histoire oui ... J'ai du déjà  boire un verre ou deux avec elle ... Par contre, il n'y avait pas de romains, j'crois pas en tout cas :? Oui, bon, ne tergiversons pas ..ch'suis nul en histoire :cry:
                  1. - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.1
                    "Carthago delenda est", outre une phrase célèbre attribuée à  Dominicum de Villepinus, est également celle qui sert d'exemple aux enseignants en latin, pour expliquer en substance que ledit latin ne connaît pas l'impératif, ou je ne sais plus quoi, et que ça ne dit pas "Il faut détruire Carthage", mais "Carthage est devant être détruite", nuance. Vous me direz alors qu'on s'en fout, et je vous répondrai que oui, sauf si on souhaite avoir la moyenne au Bac. Vous me direz dès lors que j'ai grand tort de vous faire chier avec mes latinismes de pédant, et je vous répondrai que c'est exact, d'autant plus qu'il m'arrive de les mal orhtographier, comme me l'a fait remarquer un lecteur émérite ailleurs. Vous me direz, partant, que ce genre de citation n'est là  que pour faire intello, ce à  quoi je vous répondrai que même si c'est inconscient, c'est probable, que c'est San Antonio qui avait raison en disant que "pour faire intelligent, il suffit de connaître quarante mots de plus que les autres. Pas leur sens, juste les mots", et que la prochaine fois, je parlerai français.
                    1. tinotino
                      - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.1.1
                      Je ne m'étais jamais interrogée sur la conjugaison latine de cette expression et l'avait toujours entendu associée à  : "il faut détruire Carthage"... En même temps, mes cours de latin remontant à  loin, je suis bien en peine de me remémorer précisément les déclinaisons et la syntaxe latine. J'en ai gardé des bribes, faute de pratique.. C'est surtout pour l'éthymologie des mots (.... Mô ?? euh non, pas vous :mrgreen: ) qu'il m'a aidé. Rosa, rosa, rosae.... Asinus, asinum...Aîe En tout cas, merci !
                    2. tinotino
                      - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.1.3
                      Rhooooooo, quel estime pour vos confrères (qui peut être décomposé en deux pour certains, la première syllabe se détachant des deux dernières pour former un mot à  elle toute seul ;) ). J'ai trouvé une citation de Balzac associée au asinus asinum fricat : Que veux-tu que je fasse de ces faquins littéraires ? demanda Satan. Allonge-leur les oreilles de quinze pouces, de façon qu'elles leur tombent sur le nez et qu'ils ne puissent parler sans les mordre à  belles dents ; loge-les ensemble, force-les de s'embrasser sans s'égratigner, et fais-leur apprendre le rudiment juqu'à  la règle Asinus asinum frical. Balzac. Plaisant non ?
                    3. Sunshyne972
                      - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.1.4
                      moi je connais : "inc et nunc" , "sine qua non" , ." Alea jacta est" et pourtant je me n'en ai jamais l'occasion de m'en servir et d'étaler ainsi ma science (tout pitite pitite mais bon :P )...t'façon m'en fiche, au bac j'ai pas pris latin mais mandarin!! :)
                  2. - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.2
                    Alors, soyons clair du fond de mon inculture latinesque (et pourtant je crois me souvenir que j'avais de bonnes notes en 5ème ... :)) : jamais je ne vous dirai que vous faites chier (manquerait plus que ça tient ... Z'êtes chez vous quand même ! :lol: ), ni qu'on s'en fout (d'ailleurs, si "on" s'en fout, il est bien con), ce n'est pas parce que je ne connais pas quelque chose que je ne veux pas le connaitre (autrement, je ne trainerais pas au milieu de gens bizarres qui causent droit & justice en lieu et place de sujets sains, telles que les femmes, la bière et les ordinateurs :mrgreen: ), et qu'enfin, tant que vous ne nous faites pas un article intégralement en latin (ce qui, pourtant, serait une bonne façon d'être assuré que je ne commente pas :P ), vous ne risquez pas de me voir vous reprocher de connaître ces mêmes mots que j'ignore. Et ça devient grave, je vais finir par faire des phrases avec plusieurs mots, et non plus "sujet verbe complément" :) Au fait, Asinus Asinum fricat, ça veut bien dire "le fric (sur mon compte) suit une courbe sinusouïdale" ? :mrgreen:
                    1. tinotino
                      - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.2.1
                      PiTRe, asinus, en latin - > âne.... Je vous laisse donc imaginer, interpréter, penser, cogiter.... librement sur l'éventuel sens de cette expression :D
                    2. - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.2.2
                      hum ... Le fric ne se trouve pas sous le sabot d'un âne ? :lol: j'ai quand même un doute là  :) Merci tinotino, c'est décidément ma fête aujourd'hui ... Traitre, âne, ... Jamais deux sans trois, je pense qu'il me faut donc m'attendre à  un nouvel épitaphe ! :mrgreen:
                    3. tinotino
                      - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.2.3
                      Il n'y a pourtant aucun rapport avec vous, mais plutôt aux fruits verts (marons quand ils sont un peu trop mûrs) à  gros noyaux que Maître Mô croque à  pleines dents parfois lorsqu'il œuvre, comme un preux chevalier muni de ses seuls codes pénal et de procédure pénale en guise de glaive (c'est pour cela qu'ils sont généralement rouge), dans l'arène judiciaire.. Allez, je vous mets (après recherches, merci Google mon ami), la transposition de ce à  quoi ressemble cette règle : Eloge de la Folie d'Erasme (1512) : « Et rien n'est plus plaisant que de voir des ânes s'entregratter soit par des vers, soit par des éloges qu'ils s'adressent sans pudicité. – Vous surpassez Alcée, dit l'un. – Et vous Callimaque, dit l'autre. – Vous éclipsez l'orateur romain. – Et vous, vous effacez le divin Platon. »
                    4. - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.2.4
                      tinotino, ce n'est pas parce que je fais l'âne et que j'en dis beaucoup (des âneries :)) que je m'étais senti visé, ne vous en faites pas :) Et puis, vous m'aviez laissé libre d'interpréter, pourtant, c'est une des différences fondamentales entre l'homme et la femme : l'homme ne comprend pas le second degré et ne sais pas interpréter :P Bon, une fois les choses clairement dites, et grâce à  votre ami google, je comprends mieux et ne risque plus de mal traduire votre pensée :)
                    5. Oph
                      - Commentaire n° 1.1.1.1.1.1.2.1.2.5
                      "– Vous éclipsez l’orateur romain."
                      C'est idiot à  dire, mais cette phrase me fait immédiatement penser à  un truc qui n'a presque rien à  voir : le fameux "ôte-toi de mon soleil" de Diogène. ;)
    1. Ils ont leur propre flux autonome, du fait du traitement "à  part" réservé à  cette catégorie -mais je vais tâcher que FeedBurner le prenne en compte tout de même, dès que la cochonnerie qui me coupe de mon administration ce matin aura été résolue... :twisted:

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
- Enfin, n'oubliez pas de cocher la case qui certifie que vous êtes humain, les machines à spam ne savent toujours pas le faire, ces imbéciles.
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Markup Controls Gras Italique Souligné Barré
Insérer un lien Insérer une citation entre les guillemets Insérer une info-bulle entre les guillemets Insérerez entre les guillemets l'expression littérale de votre acronyme Insérer un code
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green