Mes plaideurs Mô-rdus !

Bienvenu sur ma page d’invités (gérée à l’origine par l’extension WP Wall, malheureusement à l’abandon aujourd’hui, le temps passe…) !     Commentez !

Ceci est un « mur », public évidemment, sur lequel les lecteurs qui ont bien voulu, et je les en remercie, me laisser trois mots en page d’accueil, le font depuis des années, pour mon plus grand bonheur ! Elle est historique (en toute Mô-destie of course), et le lecteur patient qui remontera les plusieurs milliers de contributions qui s’y trouvent verra comment tout à commencé, puis évolué – merci, vraiment, aux fidèles, ceux qui dès les débuts postaient ici, et le font encore parfois, mô-dèles de patience… smile

N’hésitez pas à y laisser un commentaire à votre tour, de la même façon que pour les articles, c’est un lieu de dialogue et d’échanges libres comme on n’en trouve plus tant que ça sur le Ouaibe, et j’en suis fier…

Tout peut être dit, sur ce blog (sous les seules micro-réserves du petit avertissement propre aux commentaires en général) ; exactement comme à  l’audience, finalement, c’est l’un des avantages du beau métier d’avocat ! razz

Et personne ne s’est privé, voyez ci-dessous ! Alors…

Champagne !
Champagne !

4 268 Commentaires

  1. PiTRe
    Juste un passage rapide, en espérant que tout aille bien pour tous, anciens radoteurs comme nouveaux commentateurs à valeur ajoutée :)   Et au passage Maître .... Un p'tit article ? Pour faire passer le temps durant cette période ensoleillée :mad: 
    1. Maître Mô

      Pour l'instant tout va bien - et je suis ravi que "mes" anciens passent encore parfois, apparemment en forme aussi..! :razz: 

      Sinon, encore une grosse mise à jour à faire (qui va nécessiter ensuite de réintégrer les modifications effectuées ces derniers mois, donc je ne me lancerai qu'un jour très calme où mes nerfs seront dispos... :eek: ), et dès que tout est "propre" promis, je termine et publie un petit quelque chose...

      Portez-vous bien et tenez bon (valable pour le confinement et pour la patience dont il a fallu faire montre ici... :wink: )

      1. Maître Mô

        Oui, très bonne année 2020 à tous, plus encore à ceux qui passent encore ici malgré mes difficultés à pondre un texte complet... Alors oui, cher PiTRe, sans que ce soit une véritable "résolution" parce que je ne m'y tiens jamais : oui, je vous promets d'essayer encore - la matière ne manque pas, au demeurant...

        On y croit !!! :razz: 

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Pour ceux dont les yeux auraient trop de mal avec le formulaire de base, cliquez sur l'icône qui affichera votre commentaire en plein écran, avec une lisibilité nettement plus importante.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.

Commenter

(Nom ou pseudo et adresse mail nécessaires, merci. Votre adresse ne sera pas publiée.)

Cliquez pour utiliser les smileys :

Vous notifier les futurs commentaires de cet article par email ? Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.