Rédemption !

Pour inaugurer cette nouvelle catégorie des « boulettes » en tous genre, l’évidence commandait de vous livrer un exemple (mal) vécu de ce qui est toujours un grand moment, et arrive assez fréquemment quand-même, au point d’en être devenu une blague rituelle entre avocats : le client qui, ayant la parole en dernier comme chacun sait, la prend effectivement, contre votre avis (aie aie…), et ruine d’une phrase la totalité de ce que vous venez de plaider, pendant que vous grimacez au Tribunal une sorte de sourire torve en essuyant votre sueur…
Ça n’est malheureusement pas seulement une blague…
Ainsi frémis-je encore au souvenir de cette homme que je défendais aux Assises, et pour lequel je venais de commettre une longue plaidoirie exténuée, un homme qui ne parlait pas le français, accusé d’avoir voulu tuer sa femme, cinquante coups de couteau, pas morte, un miracle.

Thème de mon propos en défense (banal mais on fait ce qu’on peut, et j’y croyais réellement), en m’adressant largement à  l’heureuse épouse, histoire de la rassurer (et du même coup les jurés, espérés-je quand-même un peu…) :

« Trois ans de détention l’ont radicalement changé, Madame : vous n’avez rien à  craindre, il est sorti de votre vie, ce n’est plus le même homme, il regrette profondément ses actes… »

Trois ans que je lui parle via un interprète, comme il en a fallu un pendant toute l’audience, du coup fort longue.
Je m’assois, espérant avoir un peu convaincu, notamment de son absence de dangerosité désormais…
Et lui se lève, juste après, à  ce moment fatal toujours redouté, prend calmement le micro et dit en un français très pur, un doigt soudain pointé vers sa femme, avec une très seyante grimace de haine :

« Toi, salope, t’es morte, je sors et je t’égorge » …

J’étais, je ne sais pas comment l’écrire… Mortifié.

Also available in : English

9 Commentaires

  1. Qsmb
    Excellent ! Enfin... pas le sens de la formule de votre client, mais celui de son conseil. A nouveau désolée de revenir sur un billet aussi ancien (je poursuis mes séances de rattrapage en Mô), mais je me suis dit que vous n'auriez que ça à  faire (ben oui, entre un job comme le vôtre, une famille, des commentateurs actifs sur les posts récents, et autres "broutilles", pas de quoi se fouler, hein ?! ;) ). Et puis je voulais voir si le truc de l'avatar marchait (soi-disant que c'est mieux que le magnifique logo avocatesque...). En tout cas, votre style déchire Mô votre plume est tout à  fait admirable maître (oui je sais, ne jamais faire de compliment à  un avocat, des fois qu'il le croirait :P ).
      1. Qsmb
        A ce propos, désolée pour les pompes, c'est pas ce qu'il y a de plus esthétique, je sais bien, mais c'est ce que j'avais sous les yeux sur le moment et je suis d'un naturel particulièrement...hum...calme et détendu (même si les mots qui reviennent parfois sont indolent, paresseux, mou, nonchalant, flemmard... question de point de vue :?: ). Si je comprends bien, on peut continuer à  mettre le ouaille commenter dans tous les sens, sans cohérence aucune, dans ce blog si bien organisé (by the way, super la version iPhone)...pfff...ça valait bien la peine de créer une imbrication des com', des classifications chronologique et par catégorie, et tout ces trucs compliqués, hein ?

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
- Enfin, n'oubliez pas de cocher la case qui certifie que vous êtes humain, les machines à spam ne savent toujours pas le faire, ces imbéciles.
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Notifiez-moi les commentaires à venir via email. Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.

Markup Controls Gras Italique Souligné Barré
Insérer un lien Insérer une citation entre les guillemets Insérer une info-bulle entre les guillemets Insérerez entre les guillemets l'expression littérale de votre acronyme Insérer un code
Emoticons Smile Grin Sad Surprised Shocked Confused Cool Mad Razz Neutral Wink Lol Red Face Cry Evil Twisted Roll Exclaim Question Idea Arrow Mr Green