Mô dit

Je suis avocat au Barreau de Lille, nordiste pur souche, exerçant sans être officiellement spécialisé majoritairement en droit pénal – « pénaleux », bien plus que pénaliste, ce qui me convient parfaitement.

Toujours dans le respect de l’anonymat le plus absolu – qui tiendra bien vingt secondes si un jour on me lit un peu… – je vous offre un dessin (paru dans la presse la plus délicieuse qui soit (Détective, c’est vous dire…) il y a quelques années) qui me représente en pleine action :

 title=
Buste de Mô (allégorie)

A propos d’action, j’adore mon métier, et encore plus le fait de l’exercer principalement dans le domaine pénal – défendre..!

Ce blog tâchera de raconter, le plus subjectivement possible, tout ce que cela signifie au quotidien, ainsi que plus généralement tout ce que je vois à  Lille, ainsi encore plus généralement que tout ce que j’aurai envie d’y raconter.

Incidemment, l’on m’indique, et j’aurais naturellement dû vérifier moi-même, que « Maître Mô » a existé bien avant moi, et de façon probablement nettement plus durable, puisqu’on en parle encore, notamment  ici sur Wikipédia , 23 siècles environ après sa mort…

Bon, il avait l’air sympathique, je reste Maître Mô – sans Zi pour ma part.

Sinon, j’adore aussi faire ça :

 title=
Avocat en funboard

… Et pleurer sur cette photo et quelques autres chaque fois que je peux… (Ce n’était pas à  Dunkerque, pour une fois – d’où l’absence de combi…).

Je ne serais rien, vraiment, sans ma magnifique épouse, et, maintenant, mon superbe fils, sans parler de celui ou celle qui arrive : ce blog (qui leur vole tant de temps…) leur est, humblement, dédié, et le petit fera une belle signature :

 title=
Petit Mô découvre le froid !

Qu’est ce qu’on peut ajouter à  ça ?? (A part qu’il était ce jour là  habillé normalement pour aller faire un tour à  LILLE, en été…)

Si, on peut ajouter que le temps passe vite, sur un blog, et que quelques mois plus tard, il donne ça :

 title=
Il est mignon, quand-même...

Tandis que ses parents, qui ne chôment pas et sont sur tous les fronts, lui ont entre-temps adjoint une petite Mômette qui a déjà  trois mois :

 title=
Normalement elle sourit, tout le temps...

Laquelle n’appelle aucun ajout, elle non plus..!

Ce qui au total nous fait donc ça : c’est pas pour dire, mais ils sont drôlement mignons…

 title=
Le fauteuil est très bien aussi...

Un Commentaire

  1. Pingback : Les tweets qui mentionnent Mô dit | Maître Mô -- Topsy.com

Fin des commentaires


SI VOUS SOUHAITEZ COMMENTER, PETIT MÔ :
- Les commentaires sont "imbriqués", ce qui ne signifie pas qu'ils s'accouplent, mais que l'on peut y répondre directement (via le lien "Répondre" affiché sous chacun d'entre eux), votre réponse s'affichant alors non plus ici, mais juste sous le commentaire concerné.
- Les articles de ce blog, contrairement aux décisions de justice, peuvent être commentés en tous sens, en vous remerciant simplement par avance de respecter vos contradicteurs (j'ai rarement eu à modérer en ces jolies pages et je souhaite que ça continue...) et de bien vouloir faire des phrases et non pas des sms...
- La maison ne reculant devant rien pour le confort de ses commentateurs, la barre d'outils ci-dessous vous permet quelques petites mises en forme, vous pouvez utiliser mes smileys d'avocat il suffit de cliquer dessus, et vous pourrez par ailleurs vous corriger durant quelques minutes après envoi en éditant votre prose si besoin.
- Pour ceux dont les yeux auraient trop de mal avec le formulaire de base, cliquez sur l'icône qui affichera votre commentaire en plein écran, avec une lisibilité nettement plus importante.
- Si vous n'avez pas encore votre représentation personnalisée sur le Web, vous pouvez l'enregistrer trés facilement sur Gravatar , selon une procédure, évidemment gratuite, trés rapide et simple : c'est plus joli d'avoir à côté de vos MÔ´s l'avatar, valable ici comme ailleurs, que vous vous serez choisi vous-même, plutôt que l'austère et symbolique avocat noir qui s'affichera à  défaut...
- Merci de n'insérer que deux liens au maximum dans le texte de votre commentaire et de n'utiliser que deux mots maximum pour votre pseudo : votre texte serait, au-delà, irrémédiablement et automatiquement détruit en tant que spam...
Voilà, je ne vous retiens plus ; au plaisir de vous lire, critique ou pas évidemment.

Commenter

(Nom ou pseudo et adresse mail nécessaires, merci. Votre adresse ne sera pas publiée.)

Cliquez pour utiliser les smileys :

Vous notifier les futurs commentaires de cet article par email ? Vous pouvez aussi vous abonner sans commenter.