- Maître Mô - https://maitremo.fr -

Une consoeur très crâne…

Il y a un bout de temps, j’avais totalement dérapé, en faisant tout un article sur le site de cette consœur, sur un ton, heu… Disons, en y mettant un petit peu de cet humour maladroit et timide qui fait ma réputation mondiale…
En me relisant, et dans la mesure où autant Gilbert Collard, par exemple, peut se cogner totalement du fait que je souries de lui ici, et possède en tout état de cause les épaules pour affronter l’affront, autant la consœur concernée, que je ne connais pas, peut-être pas, j’avais tout effacé, en me vilipendant de mes sarcasmes faciles et bien peu confraternels…
Seulement voilà , ce site, que j’avais depuis oublié, m’agresse à  nouveau par hasard à  l’occasion d’une recherche… J’y ai du coup à  nouveau jeté un œil, et quand-même, quand-même, certaines mentions, ce décor, la personne même de ma consœur, le crâne, aussi1, et ces merveilleux petits dessins symboliques si explicites -et le piano, et la rubrique « presse » …
Chassez le naturel, comme on le sait il ne part jamais bien loin pour revenir comme la marée au Mont Saint Michel : je ne résiste plus, cette fois, à  l’envie de vous en faire profiter – et profitez-en réellement, le site est gratuit, c’est pas comme tout si vous fouillez un peu…
En revanche, je n’en dis pas un mot de plus, cette fois, et croyez-moi je me retiens, car dignité et confraternité.
Allez, c’est ici, et force m’est de constater que ce cabinet concurrent possède des atouts, notamment esthétiques, que je n’aurai jamais, ce qui pourrait s’apparenter à  de la concurrence déloyale, s’il en existait entre avocats2 … Et si, bien sûr, dignité et confraternité n’existaient pas3 .
Fasse le Dieu des Blogs4 que les commentaires soient aussi gracieux que mon absence de texte -et vous verrez que ce n’est pas un exercice facile5 .
Et vous, Chere Consœur, si vous tombez un jour sur ce minuscule sourire d’été, pardonnez m’en : il est si joli, ce site…

  1. D’où le titre, attention, n’allez pas croire un instant à  un sms : il faut entendre le mot « crâne » au sens de « téméraire », non je dis ça pour les ados, toujours un peu perdus ici… []
  2. Pourquoi souriez-vous ? Je vous assure, notamment entre pénalistes, absolument aucune ! []
  3. « Consororité » en l’occurrence ici, que les féministes à  la vue de cette horreur de mot cessent de vouloir en mettre partout, du féminisme ! []
  4. Non, pas Eolas, l’Autre []
  5. Blague dans le coin, j’avertis tendrement mais fermement, pour une fois, que je dégagerai immédiatement toute éventuelle remarque blessante -d’autant que oui, je suis d’accord avec vous : il n’y a aucune raison d’en faire… []