- Maître Mô - https://maitremo.fr -

Pause web du mardi.

N’allez surtout pas croire que désormais, chaque fois que je ponds un truc un peu sérieux, il y en aura un à  côté d’un peu léger : ce sont seulement les hasards de l’actualité qui font ça…
Deux, en l’occurrence.
D’abord, mon ami Rasbaille1 vient de m’adresser cette chose, que je vous livre sans commentaires, lui me l’ayant envoyée par mail avec la seule mention : « Pour nos femmes » -j’en ai déduit qu’il fallait y voir une allusion aux minuscules remarques extrêmement rares2 concernant notre appétence à  tous deux pour tout ce qui est gadgets, blogs, objets inutiles mais design, et web en général :

Voilà , c'est pourtant simple...

D’après ce qu’il m’a expliqué, car il m’a maintes fois déjà  parlé de ce blog assez génial pour l’amateur de BD et, heu… De BD, que je suis, l’auteur, Navo, a qui je pique l’image et dont je place le lien ici comme ça, sans le lui demander, parce que moi aussi, je peux être totalement dingue, prétend ne pas savoir dessiner, mais avoir envie de faire de la BD, et donc livre progressivement son œuvre sous la forme de strips ne contenant que des bulles : je dis bravo, je dis merci.
Rien que pour avoir intitulé un blog « La bande pas dessinée », et sous-tiré icelui « Plus qu’un concept, un pas concept », je lui redis merci.
Enfin, « pour nos femmes », effectivement, je lui dis encore… Heu, tu crois ?

Et alors, deuxième évènement de cette pluvieuse journée, voilà  que je reçois un mail privé me demandant carrément en substance de faire de la pub non seulement pour un nouveau blog juridique, mais encore pour un blog notarial -autant vous dire que ça partait mal, les notaires et moi n’ayant qu’un unique point commun : l’amour de l’argent, ce qui limite un peu les conversations, en principe…
Mais je lui fais finalement la pub sollicitée quand-même, pour deux raisons :
– il me l’est demandé via un concours sur le site en question, où les meilleurs peuvent gagner un code civil édition 2010, ce que je trouve rigolo : moi, j’ai déjà  le mien, et qui voudrait d’un code civil édition 2010, je vous le demande ? Mais j’ai quand-même pensé à  vous, en supposant que vous aviez peut-être un meuble branlant à  caler, ou des soucis d’argent3,ou rien à  lire aux toilettes ces temps-ci : vous pouvez donc participer, il vous suffit de citer votre article préféré dudit code, et d’expliquer pourquoi… Et je vous souhaite bien du plaisir, c’est aussi joyeux qu’une arrestation à  la barre…
– surtout, ledit site s’appelle, et là  je ne pouvais plus dire non, Cravate de Notaire ! Tout en ayant un contenu apparemment très sérieux, ce qui a redoublé ma joie4
Voilà , c’est donc au final avec, heu, plaisir, que je vous communique ce lien -rien que le titre, c’est obligatoirement quelqu’un de bien qui l’a fait, genre qui a loupé le Grand Oral de l’examen d’entrée chez les avocats, et s’est rabattu sur ce qui restait…
J’essaierai de participer au concours, qui mérite réflexion, et vous recommande plus sérieusement la lecture intégral du code civil, c’est vite fait, pas plus de deux à  trois semaines en continu : il s’agit de l’ensemble de vos droits et devoirs d’êtres humains civilisés, en substance…
Je retourne aux miens.

  1. Mon Vieux, il faut que tu bosses, ça va finir par se voir… []
  2. Oui, tout à  fait, cette phrase s’appelle « un doux euphémisme », c’est une figure de style, il faut lire en réalité « engueulades incessantes », mais j’ai du respect pour nos femmes… []
  3. C’est que ça vaut quand-même 38 €dans le commerce, cette petite chose rouge… []
  4. Si quelqu’un ne comprend pas où se situe l’humour de ce titre, je compte sur mes habitués pour expliquer, moi j’ai piscine ! []