- Maître Mô - http://maitremo.fr -

No smôking !

Voilà  qu'éreinté par les vacances, et profitant du fait que mes deux Petits Môs, dont l'appétit a cru et embelli pendant icelles, ont pour une fois terminés leurs agapes du soir avant vingt heures1, il m'a soudain pris hier soir de regarder le Journal Télévisé sur TF1 -je ne nie pas qu'à  force de voir les condamnations judiciaires ornant les premières pages de Voici cet été, j'ai aussi voulu enfin savoir à  quoi ressemblait Madame Ferrari.

C'est ainsi que j'ai découvert ce reportage, dont on peut peut-être être surpris qu'il figure parmi les titres d'un grand journal national, mais Sarkozy ne peut pas faire un malaise tous les jours non plus2 .

Bon, rien de grave, que de l'anecdotique -mais tout de même, étant à  la fois juriste, souvent, et fumeur invétéré, tout le temps, le fait d'apprendre ainsi, qui pire est sur une chaîne que j'appelle à  boycotter de longue date3, que j'avais loupé l'entrée en vigueur d'un texte interdisant de fumer en voiture, dont je sais qu'il s'agit d'un projet récurrent de certains politiques, m'a fort esbaudi.

J'ai donc immédiatement décidé de faire mon journaliste à  quatre balles mener une enquête extrêmement poussée, et de me procurer l'ensemble des matériels nécessaires à  la parfaite compréhension de l'affaire4 .

D'abord, en tâchant de découvrir la version des verbalisateurs, ce qui est la moindre des choses et ne figurait pas dans le minutieux reportage de TF1 : la voici. Si cependant elle m'apprenait, et le contraire m'aurait grandement surpris, qu'il existait un contexte, en réalité, dont le pointilleux reportage susdit ne parlait absolument pas, autour de la prétendue infraction, elle ne m'en disait guère plus sur l'infraction elle-même, qui demeurait hautement fantaisiste à  mes yeux, ce d'autant plus que le procès verbal dressé par la Maréchaussée était exhibé dans les images du JT, et que l'on y distinguait clairement les motifs, qui ne sont pas exhaustivement ceux mis en avant maintenant, et qui étaient bien spécifiquement le fait d'avoir fumé en voiture, quel que soit ledit contexte, et je le prouve grâce à  une habile manipulation technique me permettant de dérober éhontément une image à  TF1, et rien que ça c'est bon :

Preuve indubitable mais un peu courte de la matérialité des faits et visa juridique on ne peut plus tangible puisque copié/collé du texte prétendument applicable

Il m'était donc confirmé que je n'avais raté aucun texte majeur pendant ces vacances, et notamment pas une quelconque prohibition de la cigarette au volant, ce qui m'arrangeait, car j'aurais dans le cas contraire dû changer de nationalité et m'exiler en Belgique, tant il y a des limites à  la liberté individuelle qui ne peuvent à  mes yeux jamais se franchir.

Le texte applicable était bien l'article R.412-6 du Code de la Route, II pour être précis.

L'on connaît un peu ce texte, puisqu'il servait à  poursuivre les conducteurs utilisant un téléphone portable au volant, avant qu'un autre texte plus spécifique ne vienne sceller le sort de ces misérables (je vivais en revanche je l'avoue humblement dans l'ignorance du fait que le même texte oblige aussi "tout véhicule en mouvement" à  "avoir un conducteur", ce qui est une mesure sage, si on y réfléchit un peu -le problème étant sûrement de parvenir à  verbaliser le contrevenant...).

Mais alors, pour une cigarette...

J'ai dès lors, ensuite, un peu farfouillé pour chercher la jurisprudence, et un éventuel précédent, et je n'ai rien trouvé. Du téléphone en pagaille, mais point de cigarette, même si selon l'article du Parisien un confrère a déjà  obtenu une relaxe dans un cas similaire5 .

Il semble donc bien qu'au nom de ce texte aux vertus génériques, un policier ou un gendarme puisse verbaliser l'odieux conducteur en considérant, in concreto et selon ses propres critères d'appréciation, que l'impétrant ne se tenait pas "constamment en état et en position d'exécuter commodément et sans délai toutes les manœuvres qui lui incombent" parce qu'il fumait, l'ordure contrevenante !

Bon, rassurons-nous un peu, m'est avis tout de même que si notre vaillant artisan conteste sa contravention, pour une somme modique équivalent à  environ 100 fois son montant s'il prend un avocat, il obtiendra gain de cause -ne serait-ce que parce que le bout de papier concerné ne contient aucune réelle caractérisation de l'infraction, qu'il incombait en principe au zélé verbalisateur d'y faire figurer, au contraire : la mention "cigarette allumée main gauche" me paraît nettement insuffisante, il eut fallu dire en quoi cette circonstance gênait l'accomplissement de manœuvres éventuelles...

Il me souvient d'ailleurs que je m'étais fait la même réflexion, à  l'époque, au sujet de l'interpellation, il est vrai en grand excès de vitesse, d'un allemand qui circulait sur une autoroute française, alors que sa voisine de siège lui pratiquait une fellation -je veux dire par là  que je m'étais demandé en quoi cette circonstance gênait les manœuvres du conducteur, qu'au contraire elle maintenait éveillé, a priori du moins, et dont je ne vois pas quelle manœuvre précise il pouvait être amené à  exécuter qui eut requis son pénis6 .

Mais sérieusement, c'est le genre de petite brève pseudo-judiciaire qui me fait peur, à  moi.

D'abord, évidemment, parce qu'à  ce compte là , et même si la cigarette est une cible privilégiée particulièrement à  la mode, ce texte reviendrait à  dire en réalité que toute autre activité que la conduite elle-même est prohibée dans le cockpit d'une voiture -boire une gorgée d'eau, changer de chaîne de radio, s'engueuler avec son épouse parce qu'on devait tourner à  droite avant le pont, enlever le papier d'un chewing-gum et se mettre icelui dans la bouche, faire un doigt d'honneur au radar automatique en ralentissant juste à  sa hauteur, constater que Mômette vient de vomir sur la ceinture du siège bébé, caméscoper les cadavres sous la voiture retournée de l'autre côté de l'autoroute, et ayant ainsi provoqué un bouchon de six kilomètres sur sa propre voie, faire des bras d'honneur (lesquels requièrent les deux bras !) à  tous les types derrière... Penser ?

Ensuite, et subséquemment, comme l'écrirait un motard sur un procès verbal, parce que ce type d'exagération manifeste conforte la crainte qu'éprouve beaucoup de gens à  se trouver soumis à  la toute puissance de l'autorité, et que si, à  l'instant T, ladite autorité est représentée de façon dévoyée, tout peut à  terme s'écrouler. Parlez de leurs réputations à  votre plombier, votre couvreur... Ou votre avocat, vous verrez qu'ils savent désormais que leur crédibilité est l'un des premiers enjeux de leurs échanges avec leurs clients.

Enfin, et de plus fort, comme l'écrirait un avocat dans des conclusions, parce que cette verbalisation est peut-être un acte isolé, dans un contexte particulier un peu houleux, ce qui n'est déjà  pas terrible... Mais est peut-être aussi un coup d'essai, une petite sonde, envoyée dans les limbes de futurs éventuels projets de lois visant encore à  réduire les responsabilités de chacun en le décérébrant progressivement à  l'extrême, et en minimisant progressivement sa part de liberté à  la portion congrue -et jusqu'où encore, se demandera-t-on avec effroi...

Il y a réellement régulièrement des projets de lois pour l'interdiction de la cigarette dans sa voiture, pour le port du casque dans icelle, et sans-doute pour tout un tas de trucs donc je n'ai pas la moindre idée -et des départements pilotes ont encore limité sous les plafonds en vigueur toutes les vitesses récemment, je crois, sur autoroute notamment...

Jusqu'où ?

Est-ce qu'un jour il sera totalement interdit de tout faire dès qu'un potentiel danger est envisageable, ce dans tous les domaines ?

J'ai souvent honte de nos feux rouges : je pense que dans le futur, nos très lointains descendants seront stupéfaits de constater que nous étions tous trop cons pour nous arrêter aux carrefours et nous laisser passer à  tours de rôle, de telle sorte que, comme la cloche pour la vache et la roue pour le hamster, il nous fallait des petites lumières rouge et verte pour être polis, et simplement intelligents...

Je suis pour ma part persuadé que si on les supprimait, il y aurait moins d'accident, parce que tout le monde regarderait et ferait attention à  se sécurité, plutôt que de foncer comme un bourrin dès le top vert donné, quitte à  maudire, ou à  tuer, la petite fille qui a le malheur et l'outrecuidance de passer à  pied après ce top d'abrutis en travers de notre route...

Eh bien, pour peu qu'on multiplie encore un tout petit peu les feux rouges un peu partout, moi, je m'en irai. En fumant, si ça me chante, et en conservant mordicus la part de responsabilité que le fait d'être vivant, et bien vivant, m'a donné.

Ah, en revanche...

Revenons-en une dernière fois à  ce texte, que je ne me lasse pas de découvrir : on y apprend également que le champs de vision de notre conducteur ne doit pas être obstrué "par l'apposition d'objets non transparents sur les vitres"7 . Voilà , ça, c'est une véritable règle utile.

Oh, pas pour la sécurité, non, je parle juste d'esthétique : les queues de renard, les fanions,  les colifichets de tous poils pendus au rétro à  l'avant, parfois en nombre massif, le sapin vert, aussi, et les chiens qui dodelinent de la tête sur la plage arrière, tout le fourbi des supporters en tous genres, les gilets jaunes, Mon Dieu, placés sous la vitre arrière qui en réduisent la hauteur, et j'en oublie...

Là , oui, il y a bien agression,il y a injure, il y a contravention. Allez hop les gars, alignez-moi tout ça vite fait, ça ne servira pas plus, ça sera aussi injuste, mais au moins, ça fera du bien aux yeux !

  1. Ils ont modestement dîné de quelques légumes, environ deux kilos, suivis de trois paquets de pâtes, accompagnés de huit saucisses pour Petit Mô, 2 ans, tandis que Mômette, plus frugale à  9 mois, avalait deux biberons de 210 ml composés pour moitié de lait, pour moitié de céréales à  la carotte, puis se sont rabattus sur quatre yahourts aux fruits, Petit Mô m'ayant enfin extorqué une barre Kinder au "ocolaaat" -la routine... []
  2. Désolé pour ce simple lien au lieu de l'habituelle vidéo, TF1 protège mieux ses films que U-Tube []
  3. Sauf Koh-Lanta. On ne rigole pas avec Koh-Lanta, c'est le seul truc rigolo qu'ils aient jamais diffusé, avec de véritables aventuriers qui mangent des vers vivants ou bien des mygales grillées, qui peuvent décéder devant nos yeux s'ils appellent le médecin trop tard, et avec de très jolies filles pratiquement nues dans la bouillasse, je vous avertis au passage qu'à  partir de vendredi prochain je ne suis plus disponible le vendredi soir jusqu'à  la finale ! []
  4. Trois clics -deux de plus au bas mot que la plupart des enquêtes journalistiques portant sur les faits divers que je connais... []
  5. Pas que je sois pingre, mais le principe d'un "lire la suite" payant m'horripile, je n'ai pas fait l'effort. []
  6. A part changer un pneu, évidemment. Je vous demande pardon, cette blague est grossière. Oh, et puis non. []
  7. Eh oui, des fois qu'un type tenterait de conduire sans rien voir, qu'est-ce que vous croyez, législateur, c'est un taf où l faut TOUT prévoir ! []