- Maître Mô - http://maitremo.fr -

Môs croisés

Presque rien, pour vous distraire ce weekend, juste une petite récréation intellectuelle que je me suis accordée en glandant comme un malheureux, attendant mon tour à  l'audience pendant qu'un confrère long et chiant comme la pluie, manifestement fiscaliste (ou autre spécialité éminemment respectable)  plaidait, avec la passion qu'une vache met probablement à  brouter, un long, très très long dossier, auquel personne ne comprenait rien je pense, notamment pas le Tribunal, qui a mon avis faisait lui aussi autre chose de son côté : j'ai commis une grille de mots croisés - je n'ai pas fait des mots croisés, j'en ai inventé une, veux-je dire.
Et puis, juste après, c'est ce qui vaut à  cette brève inutile de n'être pas simplement un "Petit Mô" sur le côté du blog, mais bien en place d'honneur sur l'accueil, pleine page, afin que nul n'en ignore, une hallucinante petite vidéo, magique...

Mais l'effort, d'abord, croisons les mots : je ne sais pas si vous aimez l'exercice, moi j'y suis réfractaire, en principe, mais à  une unique et notable exception près : ceux du Nouvel Obs', qui sont parfaitement insupportables1, et ce m'est l'occasion de remercier chaleureusement leur auteur, Monsieur Jacques Drillon, qui sévit notamment en ces pages, manifeste amoureux des mots dont l'érudition me sèche régulièrement, sans qui, par ailleurs, mes séjours aux toilettes2 perdraient la quasi-totalité de leur intérêt : merci, Monsieur Drillon, vous me pourrissez très régulièrement mes semaines en me plissant le cervelet...
Bref, j'ai fait cette grille, ce qui me change de demander à  ce qu'on en ouvre d'autres3, en pensant vous la soumettre, et en ayant fini par réussir le petit tour de force que je m'étais imposé, sans me vanter car ça n'est pas mon genre : une grille six par six sans aucune case noire, essayez au lieu de dire "pfff, facile" comme des idiots, vous verrez au contraire que c'est une jolie prise de tête...
Je n'avais pas eu le temps, à  l'audience, mon tour venant enfin, de concocter les définitions : comme j'ai perdu, ce jour là , j'ai essayé, par pur esprit revanchard, de les faire les plus tordues possible -en les axant sur le monde judiciaire, évidemment, pour demeurer dans le ton habituel.
J'ai bien sûr tenté de vous insérer ce chef d'œuvre dans le corps de cet article, de façon que la grille puisse s'y trouver complétée par tout lecteur voulant jouer, mais macache : en admettant que ce soit seulement possible, ça me prendrait trois jours pleins ! Donc en voici seulement l'image -un petit gribouillis sur un post-it devrait vous permettre de cruciverber4 chez vous, et pour les plus fainéants et les moins écolos5,vous pouvez aussi imprimer cette page drolatique en diable...

C'est beau, non ? C'est mizotte qui l'a fait !

Allez, on est partis !

Horizontalement Verticalement
I Raye souvent le parquet. 1 Une habile déclaration mensongère peut l’être.
II Cherche par conséquent à  entrer en cellule. 2 Alcoolisons, en principe légalement.
III Ce sont des prescriptions, juridiques ou médicales 3 Peuvent gronder à  l’audience.
IV Trouvent un domicile, s’ils sont policiers. 4 Discutera avec son client de sa version avant l’audience.
V A donc peut-être eu un mauvais I, par exemple 5 Tout bon avocat plaide ainsi (deux mots).
VI Si des coups le sont, ils peuvent être de maîtres. 6 Vas donc le plus souvent chez ton notaire.

Voilà , j'aurais adoré que vous ne trouviez jamais, mais même6 Marie a immédiatement trouvé trois mots, en lisant mes brouillons en cachette, je ne me fais donc pas d'illusions, ça ne va vous prendre que quelques minutes -mais au moins pendant ce temps-là , vous penserez à  moi !
Tout est de toute façon bon à  prendre, quand il s'agit de ne pas travailler en faisant autre chose à  la place !
Il n'y a rien à  gagner7, pas tout le temps quand-même, mais je m'engage à  publier sous cette brève en gros caractères et en couleur le pseudo du premier qui me balance les douze mots en commentaire, qui passera donc à  la postérité môesque, et c'est quelque chose...
(EDIT : THE WINNER IS DELIO !!!
Avec une rapidité dégoutante, en plus... Mais comme je suis joueur, je n'affiche pas encore sa grille, histoire de vous laisser marner un peu ! Euh, les prochains qui trouvent, un petit mot en privé, d'acc' ?)
Mais je m'en voudrais de ne pas vous soumettre, pour vous permettre de vous détendre lorsque vous en aurez marre de réfléchir à  mes définitions tordues, et quelle détente, la chose vidéo totalement ahurissante que vous trouverez ci-dessous -vous la connaissiez peut-être déjà , mais je viens seulement de tomber dessus quant à  moi, et c'est, indiscutablement, un must absolu : oui, aujourd'hui, je ne crains pas de le dire, l'UMP m'a fait rire aux larmes, et c'est bon !
C'est un truc officiel mis en ligne par des "jeunes"8 du parti, et ce serait déjà  drôle en soi, mais alors la panacée, le pompon, le plaisir pur, ce sont les nombreuses personnalités du parti qui s'y sont commises !
Où l'on voit pourquoi je ne pourrai jamais faire de politique : ou alors, avec une solide possibilité de recours à  une clause de conscience, il y a, ou il devrait y avoir, des limites, belle Rama, belle prétendue sauvageonne, qu'allais-tu faire dans cette galère...
Et où l'on voit, aussi, qu'exécuter correctement un playback, c'est un métier !
Quant à  la chanson, texte et musique, c'est bien simple, je te la dédie tout compris à  toi, mon ami Hugo, véritable musicien qui sait ce qu'écrire un texte veut dire, et qui je crois cherchais un paillasson pour ta cave... Allez, cadeau !
http://www.dailymotion.com/video/xbft4o_lipdub-jeunes-ump-2010-officiel_news
Que c'est grand, que c'est beau, que j'aime celui qui a eu un jour cette idée de génie !
Décidément (j'ai vécu un truc terrible cette semaine, à  la fois tout venant et profond dilemme du métier d'avocat : je vous en parle très vite, mais pas là , pas après ça !), c'est vendredi, une petite relaxe et puis on va boire, d'abord et avant tout !
"Mais pas du tout, regardes, tu vas voir... Tout ceux qui veulent changeeer le Mooonnde !"

  1. Mais c'est bien sûr ça qui est bon ! []
  2. On me réclame souvent par mails privés des articles sur le caca, ce thème étant à  l'humour ce que les fondations sont à  une maison : je n'ai pas le temps, même sur un sujet aussi majeur, mais je vous donne un petit truc de professionnel quand-même, reposant sur ma certitude que moins on y pense, mieux, et plus régulièrement, ça se passe : choisissez un métier stressant qui vous tord le bide chaque matin vers quatre heures, et buvez une cafetière environ de quatre à  cinq tout en fumant une dizaine de clopes : votre corps est prêt, ne reste plus qu'à  assurer l'aspect psychologique de la chose, en vous rendant aux toilettes muni des mots croisés de Drillon... []
  3. Cette blague a reçu le Grand Prix du Festival de l'Humour de la Maison d'Arrêt de Sequedin, où il est organisé chaque année, au Prétoire... []
  4. Ce mot n'existe pas et je le sais, mais je suis le maître des mots, hop-là  ! Et rassurez-vous, ceux de la grille existent tous ! []
  5. Comme de toute façon on va dégommer des millions de sapins dans les jours à  venir, c'est pas quelques arbres de plus ou de moins... []
  6. J'écris "même" en voulant dire qu'elle est magistrate, soit un rang intellectuel nettement inférieur à  celui de l'immense majorité des lecteurs de ce blog... []
  7. Je suis déjà  en retard de livraison d'un magnum de Ruinart (au fait CIP12, il me faudrait une adresse postale et un nom, pour ça !) []
  8. Ben oui, guillemets quand-même, parce que même aux mariages les plus tartes auxquels j'ai pu assister, aucun, je dis bien aucun, jeune authentique n'a jamais dansé comme ça, ni sur une musique comme ça d'ailleurs ! []